Les premiers travaux de recherche sur l’agroforesterie datent des années 1940. Cet article synthétise les résultats de plus de 50 000 expérimentations sur le sujet et confirme ainsi que l’agroforesterie est une approche agricole durable, permettant d’améliorer la productivité et la résilience des systèmes. Dans cette transition, la couverture des sols par la strate herbacée constitue les pieds de l’édifice et l’arbre bien intégré au système, la clé de voûte. Rendre les fermes performantes du sol au paysage commence bien par l’agronomie !

> Lire l’article